Articles Populaires Sur La Santé

none - 2018

10 Faits essentiels sur le métabolisme et la perte de poids

Nous respectons votre vie privée Augmentez votre moteur de perte de poids et brûlez plus de calories en stimulant votre métabolisme Les femmes ont tendance à avoir un métabolisme plus élevé que les femmes.

La façon dont vous mangez - et même certaines conditions de santé - peut affecter votre métabolisme.

Plus de muscle peut signifier un métabolisme plus élevé.

Si vous avez déjà eu des problèmes avec les chiffres sur l'échelle, vous avez probablement blâmé votre métabolisme. Le métabolisme fait référence à tous les processus du corps qui utilisent l'énergie, selon la US National Library of Medicine, mais le mot est le plus communément utilisé quand on parle de métabolisme. à propos du poids. «Quand quelqu'un dit:« J'ai un métabolisme rapide »ou« J'ai un métabolisme lent », ils parlent généralement de leur capacité à perdre du poids ou à maintenir un poids normal», explique Caroline Cederquist, MD, spécialiste de la médecine bariatrique au Canada. Naples, Floride

La plupart des gens peuvent augmenter ou diminuer le rythme auquel ils brûlent des calories tout au long de la journée, mais beaucoup ne savent pas comment ou que leur sexe, leurs habitudes quotidiennes et même leurs problèmes de santé peuvent affecter leur métabolisme. Voici 10 vérités sur le métabolisme qui peuvent être les clés pour débloquer votre poids santé.

1. Il s'agit vraiment de votre taux métabolique au repos, ou RMR

Le métabolisme peut se référer à n'importe quel processus chimique qui se produit dans votre corps, mais ce qui intéresse la plupart des gens est leur RMR - le nombre de calories brûlées . Calculatrices en ligne peuvent estimer votre RMR, mais ils ne tiennent pas compte de votre ratio muscle-graisse, dit le Dr Cederquist. Si vous êtes intéressé par un chiffre plus précis, consultez votre médecin pour un test de calorimètre, qui mesure la quantité de dioxyde de carbone que vous expirez, afin de déterminer votre RMR. Ou vous pouvez essayer ces 11 moyens scientifiquement soutenus pour stimuler votre RMR en ce moment.

2. Manger plus de protéines peut stimuler votre métabolisme

Bien qu'il existe peu de superaliments réputés pour stimuler votre métabolisme, la protéine est un nutriment qui peut effectivement augmenter la quantité de calories que vous brûlez. Une étude publiée en janvier 2012 dans le

Journal de l'American Medical Association

a révélé que les personnes nourries avec plus de calories que nécessaire avaient tendance à avoir des RMR plus élevées lorsqu'elles suivaient un régime alimentaire normal ou riche en protéines. qui a suivi un régime pauvre en protéines. Pour les meilleurs effets, dit Cederquist, choisir des protéines maigres, comme le poulet et le poisson, sur des coupes plus grasses, et consommer de plus petites quantités tout au long de la journée.

3. La plupart des gens savent rester à l'écart des beignets et sodas en essayant de perdre du poids, mais d'autres glucides simples, comme le pain blanc et des craquelins, peuvent également ralentir la perte de poids, dit Cederquist. Lorsque vous les mangez, votre taux d'insuline augmente. L'insuline encourage ensuite le corps à stocker le sucre pour une utilisation ultérieure, en tant que graisse. Choisissez des glucides de haute qualité, comme les légumes, les fruits, les haricots et les légumineuses, ainsi que les grains entiers. 4. Plus de Muscle équivaut à un métabolisme plus élevé Plus de masse musculaire dans votre corps se traduit par plus de calories brûlées, même au repos, explique l'Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales (NIDDK). Une étude publiée en juillet 2015 dans le

European Journal of Clinical Nutrition

a révélé que neuf mois d'entraînement en force augmentaient le taux métabolique au repos chez les personnes d'environ 5%. Vous n'avez pas exercé depuis un moment? Commencez par ces quatre exercices simples de musculation.

5. Les hommes ont tendance à avoir un métabolisme plus élevé

C'est parce que les hommes ont généralement plus de masse musculaire et des niveaux plus élevés de testostérone, qui influencent tous deux la combustion des calories, dit Cederquist. Dans une étude publiée en mars 2014 dans le British Journal of Nutrition , les hommes qui ont été placés sur un régime de perte de poids spécifique perdu deux fois plus de poids que les femmes sur le régime au cours des deux premiers mois de l'étude. Cela peut être particulièrement déconcertant si vous êtes une femme qui essaie de perdre du poids avec un partenaire masculin; mais ne le laissez pas vous dissuader. Inspirez-vous de ces couples qui ont réussi à perdre du poids ensemble.

6. La ménopause peut réduire le taux de métabolisme

Selon Cederquist, la ménopause peut réduire la capacité de l'organisme à brûler les calories. Lorsque les femmes passent par la ménopause, leur taux d'œstrogènes diminue, ce qui peut réduire leur taux métabolique. Il peut également les amener à accumuler plus de graisse du ventre. Pour réduire votre apport calorique global, inscrivez-vous au Planificateur de repas gratuit de Everyday Health, un outil qui fournit des recettes quotidiennes et des idées de repas en fonction de votre objectif de perte de poids. 7. De nombreux problèmes de santé peuvent influencer le métabolisme Parfois, des maladies spécifiques peuvent affecter la vitesse à laquelle vous brûlez de l'énergie, dit Cederquist. Les personnes atteintes d'hypothyroïdie, par exemple, peuvent avoir du mal à perdre du poids parce que leur corps ne produit pas assez d'hormones thyroïdiennes, selon le NIDDK. D'autre part, la maladie de Graves peut entraîner une trop grande quantité d'hormones thyroïdiennes dans le corps et peut entraîner une perte de poids dangereuse. Si vous êtes préoccupé par votre capacité à perdre du poids, demandez à votre médecin de vérifier votre thyroïde pour exclure tout problème lors de votre prochaine visite.

8. Combien et quand vous mangez peut affecter votre métabolisme

Si vous sautez des repas tôt dans la journée et ensuite asseyez-vous à un grand dîner, vous sabotez probablement votre métabolisme. "Si vous ne mangez pas toute la journée et que vous mangez ensuite un repas copieux le soir, vous aurez une réponse plus forte à l'insuline et vous serez beaucoup plus susceptible de développer un dysfonctionnement métabolique", prévient Cederquist. Dans une étude publiée en juillet 2015 dans le

Journal of Nutritional Biochemistry

, les chercheurs ont constaté que les souris recevant quotidiennement leur nourriture dans un gros repas développaient plus de problèmes métaboliques et gagnaient plus de graisse abdominale que les souris nourries plusieurs fois par jour. , même si le premier groupe de souris mangeait moins de nourriture que le second. Prenez un petit-déjeuner, un dîner et un souper sains chaque jour et prenez des collations saines et faibles en calories entre les repas.

9. La vitamine D peut jouer un rôle dans le processus

La vitamine D est généralement vantée pour sa contribution à la santé des os, mais des recherches ont montré qu'elle pourrait aussi jouer un rôle dans le métabolisme et le changement de poids. Une étude publiée en juin 2013 dans le European Journal of Clinical Nutrition

a montré que la carence en vitamine D était associée à un risque accru d'obésité

10. Un métabolisme sain favorise un esprit sain Mis à part le maintien du poids, un métabolisme qui fonctionne bien s'accompagne de nombreux autres avantages, déclare Brian Quebbemann, MD, spécialiste de la médecine bariatrique à la N.E.W. Programme à Newport Beach, en Californie. "Les mêmes hormones qui affectent notre santé physique contrôlent également l'humeur, la faim, la libido, et la capacité à faire face au stress", dit-il. Dernière mise à jour: 10/31/2017

Postez Votre Commentaire