Articles Populaires Sur La Santé

none - 2018

Comment puis-je me débarrasser du mal de dos, du cou et de la SP?

Je suis une femme de 32 ans et j'ai reçu un diagnostic de SP en octobre 2002. Je n'ai eu qu'une seule poussée. J'étais sur Avonex (interféron bêta-1a) jusqu'en avril 2007 et je n'ai pris aucun médicament depuis lors parce que j'avais prévu d'avoir un bébé. À partir de novembre 2007, j'ai ressenti de graves douleurs au cou et au dos. Mes IRM ne montrent pas de nouvelles lésions, et mon neurologue dit que ma SEP est sous contrôle. On pense que mon mal de dos est dû à des saillies discales mineures et à des hernies dans le cou. J'ai été traité avec une thérapie physique (électrothérapie et programme d'exercices), mais mon mal de dos grave reste encore. La douleur est si spasmodique et si insupportable que je ne peux pas dormir la nuit et ne peux pas changer de position quand je dors. Je ne peux que dormir allongé sur mon dos car je vais me réveiller dans une douleur insupportable si j'essaie de dormir dans une position différente. Tous les muscles de mon dos sont en spasme, et je ressens plus de douleur après des périodes de repos dans une position sans bouger ou quand je me réveille le matin. Pensez-vous que mon mal de dos peut être dû à la spasticité, comme les spasmes que je ressens à cause de la SEP? Pourriez-vous me recommander un moyen de me débarrasser de la douleur?

Il y a des décennies, on apprenait que la douleur ne faisait pas partie de la sclérose en plaques, mais on sait maintenant que plus de la moitié des personnes cours de leur maladie, et beaucoup éprouvent la douleur chronique, en incluant la douleur de la spasticité. Cela peut être une douleur aiguë et lancinante, surtout au visage, au cou ou dans le dos. Dans un questionnaire portant sur environ 7 000 patients atteints de SEP, plus de 70% ont signalé une forme de douleur et au moins la moitié présentaient une douleur au moment de l'étude.

Les personnes atteintes de SP éprouvent de nombreuses la spasticité (souvent décrite comme une sensation d'oppression ou de crampes), une douleur neuropathique (souvent brûlante dans la nature), ou des poussées soudaines et intermittentes de douleur, comme on peut le voir dans la névralgie du trijumeau. Cependant, il est souvent impossible de caractériser adéquatement la douleur ou de déterminer si elle provient d'une SEP ou d'une autre cause.

Il est certainement possible que la douleur que vous décrivez soit liée à votre SP et possiblement à la spasticité. Alternativement, la douleur pourrait être d'origine musculo-squelettique, liée à une maladie articulaire dégénérative dans la colonne vertébrale, le manque de conditionnement physique ou d'autres facteurs. Quelle que soit la cause, cette douleur invalidante doit être gérée de façon agressive avec des mesures physiques comme le massage ou la physiothérapie, ainsi qu'avec des médicaments contre la spasticité ou la douleur neuropathique.

La bonne nouvelle est que la plupart des douleurs peuvent être traitées. souvent avec une combinaison d'approches utilisées ensemble. Seul un faible pourcentage de patients a une douleur qui ne répond pas au traitement. Je vous recommande de consulter votre neurologue et votre médecin traitant pour discuter de la prise en charge de votre syndrome douloureux et d'une discussion franche sur les stratégies les mieux adaptées à votre situation.

En savoir plus au centre cervico-quotidien. Dernière mise à jour: 29/09/2008

Postez Votre Commentaire